Qui commence par E… F

● Écumer – A l’aide d’un écumoire enlever donc l’écume qui se forme sur votre sauce ou confiture ou autre (bah tu veux que ça soit quoi d’autre !)

 

● Éffiler – a) Ça s’adresse seulement aux Haricots et ceux qui disent des Zharicots, sortez ! b) Bon en fait ça s’adresse aussi aux amandes et aux pistaches quand on les détaille en fines lamelles, vous savez on les trouve d’ailleurs en supermarché, déjà toutes éffilées.

 

● Émulsionner – Qu’est-ce qu’on peut l’entendre ce verbe en cuisine ! Quand vous mélangez une matière grasse avec une matière non grasse on dit que vous l’émulsionnez, joli non ! (ex : sabayon, mayonnaise, vinaigrette moutardée etc…).

 

● Équeuter – Vous l’aurez compris si y a pas de queue on n’équeute pas. Alors vous avez trouvé tout seul ?

 

● Étamine – Non non non, on ne vous demande pas de nouvelle de hé ta mine. Ici, il s’agit d’un tissu à trame peu serrée utilisé pour filtrer une truc. Bon ça sert à filtrer.

 

● Étuver – a) On met à l’étuve certaines préparations afin de les faire sécher, fermenter ou protéger. b) Sinon cela peut aussi vouloir dire : chauffer ou cuire lentement et à couvert un aliment dans son eau de végétation avec un peu de beurre.

 

● Façonner – C’est la manière dont on forme une pâte. On la façonne en boule avant de la laisser refroidir au réfrigérateur, par exemple.

 

● Fleurer – Ah qu’il est joli ce verbe, il fait même romantique. En fait cela signifie saupoudrer très légèrement un marbre à pâtisserie avec de la farine ou une pâte avant de l’étaler. En employant cette technique, cela permet d’éviter aux pâtes de coller.

 

● Foisonner – Nous pouvons tout simplement prendre comme synonyme le verbe « fouetter ». Il faut donc fouetter, foisonner énergiquement une préparation (crème mousseline par exemple, j’en parle souvent dans mes recettes, je l’adore) afin d’alléger sa consistance en incorporant le maximum d’air ou en l’émulsionnant. Ah bah vous voyez, on a utilisé : foisonner, fouetter et émulsionner rien que pour une crème, mais elle en vaut bien la peine ! On peut aussi l’employer pour un appareil à crème glacée qui augmente de volume lors du turbinage dans la sorbetière, ou la turbineuse (ouais, là pour le coup c’est moins glam).

 

● Foncer – C’est un trait de personnalité du signe du Bélier qui me caractérise bien, mais revenons à nos moutons : foncer c’est garnir soit le fond d’un récipient de cuisson avec une garniture aromatique soit un cercle à tarte, soit un moule avec une pâte.

 

● Fontaine – Lorsque nous mettons en tas notre farine sur notre plan de travail, on fait un puits au milieu afin d’y incorporer des œufs ou autres ingrédients, on appelle cela une fontaine.

 

● Fraiser – J’aime beaucoup ce verbe, il suffit en fait de rendre une pâte (brisée, sablée) plus homogène en l’écrasant et en la poussant devant soi sur le marbre à pâtisserie avec la paume de la main ou une corne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *