Gâteau moelleux poire-pomme et son caramel salé

Pour 8 personnes
Difficulté : ●○○○○

Temps de préparation : 15 mn
Temps de repos : 0
Temps de cuisson : 40 mn (mais vérifier à la pointe du couteau, c’est plus sûr ! )

Ingrédients

  • 1 yaourt nature de 125 g

Laver ce pot pour le prendre comme mesureur :

  • 3 pots de farine
  • 2 pots de sucre semoule
  • 1 pot d’huile neutre
  • 1 sachet de levure chimique (la rose)
  • 4 œufs moyens
  • 2 belles poires + 1 pomme fuji (j’adore ces pommes)
  • 100 g de beurre salé ou pas (selon les goûts)
  • 80 g de sucre semoule
  • 80 g de crème entière liquide

Ustensiles nécessaires

  • 1 cul de poule
  • 1 pot de yaourt qu’on a lavé
  • 1 fouet
  • 1 couteau d’office pour les pommes
  • 1 moules à manquer
  • 1 p’tit bout de papier sulfurisé pour le fond de son moule à manquer
  • 1 bombe à graisse (moi j’ai ça c’est super facile, pratique et propre comme utilisation)

Déroulement de la recette

Préambule : dorénavant dans mes recettes, il sera employé le tutoiement pour des raisons budgétaires !

1 –  Tu m’vides ton yaourt nature dans ton cul de poule !

2 – Tu l’laves et tu t’en sers comme verre mesureur ! et tu fais dans l’ordre d’apparition ou dans le désordre ça n’a aucune importance pour le toutouillage :

  • 3 pots de farine
  • 2 pots de suc’semoule (moi j’ai mon sucre semoule aromatisé à la vanille car mes gousses de vanille je les recycle une fois utilisées, et je les mets dans une boite à sucre semoule avec mon suc’semoule.
  • 1 pot d’huile neutre, alors en neutre on a : colza, tournesol, pépin de raisins.

3 – Tu y mets ton sachet de levure ch’mique, puis tes œufs… et c’est à ce moment-là que tu touilles !

4 – Tes poires tu les laves et tu les coupes dans le sens de la hauteur afin de chemiser ton moule pour faire joli [:cerveau fission]

5 – Tu ne pourrais pas chemiser tout ton moule avec, donc le reste de poires tu le coupes avec ta pomme afin de le mettre dans la pâte avant cuisson !6 – On enfourne à 180 °C durant 40 mn… enfin là encore une fois, on met la pointe de son couteau et s’il est sec, on enlève son gâteau et à l’inverse s’il n’est pas cuit on prolonge sa cuisson ! les fours cuisent différemment !

7 – Dans une poêle tu y mets ton suc’semoule pour le faire fondre en caramel et puis une fois fondu tu y ajoutes ton beurre, puis une fois fondu tu y ajoutes ta crème liquide que tu auras préalablement fait bouillir. Attention ça va entrer en ébullition comme un volcan, donc on peut dire en éruption !

7 – le reste en images  !

Astuce du Chef

 Prendre des poires pas trop mûres sinon elles ne vont pas tenir lorsque vous allez le chemiser !

Z’avez-vous ! c’est simple hein ???

BON APPÉTIT !

Pavlova aux marrons glacés

Pour 6 personnes
Difficulté : ●●○○○
Temps de préparation :  1 h 30 
Temps de repos :   0
Temps de cuisson :   2 h pour les meringues

Ingrédients

Pour les meringues :

  • 4 blancs d’œufs moyens
  • 125 g de sucre semoule
  • 125 g de sucre glace
  • 50 g de noix de coco en poudre
  • 1 pincée de sel

Pour la crème de marrons glacés :

  • 400 g de crème de marrons
  • 300 g de purée de marrons
  • 80 g de beurre mou

Pour la crème chantilly :

  • 250 g de mascarpone
  • 250 g de crème liquide
  • 100 g de sucre glace
  • 1 gousse de vanille

Pour la décoration :

  • quelques brisures de marrons glacés
  • vos p’tites meringues

Ustensiles nécessaires

  • 1 robot + sa feuille + fouet
  • 2 poches à douilles
  • 1 douille ronde + 1 douille soit cannelée soit vermicelle
  • 1 tamis
  • 1 balance
  • 1 Maryse

Déroulement de la recette

POUR LA MERINGUE :

a - Tamiser son sucre glace et préchauffez votre four à 90°C

b - Monter à l'aide du fouet de votre robot, vos blancs avec la pincée de sel et 1/3 du sucre semoule, puis quand vos blancs commencent à monter mettre encore 1/3 et lorsqu'ils sont bien montés mettre le dernier 1/3.

c - Incorporer délicatement, à l'aide de votre Maryse, votre sucre glace en plusieurs fois pour ne pas faire retomber vos blancs.

d - Débarrasser votre meringue dans une poche à douille avec la douille ronde.















e - Pocher un disque de meringue, puis tout autour de ce disque faire des petites meringues collées dessus afin d'en faire un fond de meringue comme un fond de tarte avec les bords.
Je vous montre ;) 

f - Faire ensuite des petites meringues qui vous serviront comme élément de décoration, et parsemer d'un peu de noix de coco avant cuisson.

Enfournez à 90°C durant 1h45 - 2h, mais vérifier toujours vos cuissons lorsqu'on vous donne des durées car les fours varient !





















POUR LA CHANTILLY :

a - Monter sa crème chantilly. A l'aide du fouet de votre robot, mettre votre mascarpone + crème liquide + sucre + nectar de votre vanille et monter au départ vitesse lente sinon vous allez repeindre la cuisine... 
Ensuite monter la vitesse pour bien incorporer de l'air et en faire un magnifique crème chantilly bien légère.

b - Débarrasser votre crème chantilly dans un cul de poule, filmez-la et réservez-la au frais le temps de préparer le reste.

POUR LA CREME DE MARRONS GLACES :

a - Placer dans la cuve de votre robot votre crème de marrons + votre purée de marrons, puis à l'aide de sa feuille fouetter à vitesse moyenne puis augmenter, votre préparation va s'éclaircir, ensuite incorporer votre beurre mou... et fouettez jusqu'à complète incorporation.

Je vous montre. 




b - Débarrasser votre crème de marrons dans sa poche à douille avec la douille de votre choix ! 


POUR LE MONTAGE DE VOTRE PAVLOVA

a - Dans votre fond de meringue, y mettre généreusement votre crème chantilly + quelques brisures de marrons glacés, puis pocher votre crème de marrons et décorer selon vos envies ! 













Astuce du Chef

 Faut juste bien cuire sa meringue lentement sinon elle va colorer et on ne veut pas… On veut une belle meringue blanche !

BON APPÉTIT !

Galette des Rois

Pour 8 personnes
Difficulté : ●●●○○
Temps de préparation :  1 h 30 
Temps de repos :   5h pour la pâte feuilletée
Temps de cuisson :   50 mm

Ingrédients

Pour la pâte feuilletée faire 2 x :

  • 250 g de farine
  • 140 g d’eau
  • 180 g de beurre
  • 5 g de sel

Pour la frangipane :

crème d’amande

  • 3 œufs = 145 g (les miens donc peser les vôtres) !
  • 145 g de beurre pommade
  • 145 g de sucre semoule
  • 145 g de poudre d’amande
  • 1 pincée de fleur de sel

crème pâtissière

  • 125 g de lait
  • 15 g de farine
  • 25 g de sucre semoule
  • 1 oeuf
  • 1 peu de vanille en poudre ou un peu de rhum ou autre alcool pour ceux qui aiment 😉 !

Ustensiles nécessaires

  • 1 casserole
  • 1 rouleau à pâtisserie
  • 1 poche à douille pour pocher propr’ment sa frangipane
  • 1 cul de poule
  • 1 balance
  • 1 robot et sa feuille

Déroulement de la recette

Pour la pâte feuilletée :

a - Faire une détrempe avec sa farine et son eau, former une boule, incisez-la, puis la filmer et la mettre au frais durant 1 h.
b - L'étaler sur 4 côtés afin d'y incorporer votre beurre. Et faire 3 fois 2 tours en tournant de faces après chaque tour.

Votre pâte feuilletée sera prête à l'emploi après 5 h voir plusse de repos, car le secret comme dit Sir Conticini : 1/ le repos, 2/ le repos et 3/ le repos !

Pour la frangipane :

a - Dans la cuve de votre robot mettre crémer vos beurre avec votre sucre pommade puis ajouter votre poudre d'amande tamisée + vos œufs. 

b - Préparer votre crème pâtissière. Faire bouillir son lait, puis verser sur votre appareil oeuf + sucre + farine + vanille puis remettre sur le feu et laisser cuire jusqu'à ce que votre pâtissière fasse comme une éruption volcanique.
Ensuite débarrassez-là dans un saladier puis ajoutez-y votre crème d'amande, puis votre alcool si vous désirez l'alcooliser.

La frangipane c'est 1/3 de pâtissière 2/3 de crème d'amande. 

LE MONTAGE 

Mettre sa crème dans une poche à douille sans douille c'est pas la peine, c'est surtout pour la pocher proprement.

Etaler un 1er pâton de pâte feuilletée de 1 cm d'épaisseur environ, le piquer, puis le retourner. Ensuite pocher votre frangipane et réserver au frais ou au congélateur le temps d'étaler son second disque qui sera un peu plus grand que le 1er car à la cuisson votre pâte va gonfler.

Une fois votre 2ème disque de poser, badigeonner d'un jaune d'oeuf, ou d'un blanc ou des 2 et mettre au frais encore 20 mn, pendant ce temps, préchauffer son four à 220°C. 

Faire les grignes sur sa galette et les dessins que l'on souhaite à l'aide du dos de couteau pour ne pas déchirer sa galette.

N'oubliez pas de faire un petit trou au centre pour laisser échapper la vapeur, puis baisser votre four à 180°C et enfourner votre galette.

Pour ma part, je cuis voûte et sole mais si vous n'avez pas, faites avec la chaleur tournante.

Vive les rois !

Astuce du Chef

Le secret réside dans le repos de votre pâte feuilletée… donc, repos, repos et repos ! j’aimeeuh la galette euh savez-vous comment ???

BON APPÉTIT !

BON APPÉTIT !

Bûche de Noël biscuit Japonais Fruits rouges !

Difficulté : ●●●○○

Temps de préparation : 1 h 30
Temps de repos : 1 nuit au frigidaire

Ingrédients

Biscuit Japonais  :

  • 130 g de lait
  • 130 g d’eau
  • 110 g de beurre
  • 110 g de farine
  • 50 g de maïzena
  • 1 càc bombée de sucre
  • 1 càc rase de sel
  • 4 oeufs
  • zestes d’orange
  • 140 g de blancs d’oeufs
  • 50 g d’huile de pépin de raisin
  • 80 g de sucre semoule

Crème aux fruit rouges :

  • 150  g de mascarpone
  • 150 g de crème liquide
  • 50 g de sucre glace
  • 150 g de fruits rouges congelés
  • 50 g de sucre semoule

Déco :

  • Boules avec le reste de pâte à choux

Ustensiles nécessaires

  • 1 robot
  • 1 four
  • 1 plaque de cuisson
  • Papier sulfurisé
  • 1 cul de poule
  • 1 casserole
  • 1 balance
  • 1 corne

Déroulement de la recette :

1 –  Préchauffer votre four à 170 °C.

2 – Dans une casserole, verser l’eau et le lait avec le beurre. Porter à feu vif.

3 – Une fois que le beurre est fondu et l’ébullition atteinte, verser en une seule fois la farine tamisée avec le sel et le sucre.

4 – Mélanger à feu moyen pour dessécher la pâte durant 2 à 3 minutes.

La pâte doit se détacher des bords et former une petite pellicule au fond de la casserole.

5 – Retirer du feu, mettre votre pâte dans un saladier pour incorporer les œufs battus petit à petit à l’aide d’une cuillère en bois.

6 – Voilà la pâte à choux est terminée. Récupérer 400 g de pâte à choux et mélangez les zestes d’oranges râpées ainsi que les 50 g d’huile de pépins de raisin et la moitié du sucre en poudre à la pâte à choux. Le reste du sucre servira pour monte les blancs.

Garder un tout petit peu de pâte à choux pour faire 3-4 boules pour votre décoration.

7 – Bien graisser son papier sulfurisé et étaler son biscuit japonais. Le cuire à 170 °C durant 12 mn ainsi que vos boules. Une fois votre biscuit cuit, lui mettre une feuille de papier sulfurisé dessus puis le retourner et le déposer sur une grille.

8 – Préparer son confit de fruits rouges. Mettre vos fruits congelés dans une casserole avec le sucre semoule et les cuire. Faire réduire afin que votre confit devienne un peu épais comme une confiture, c’est pour l’incorporer à votre crème 

9 – Mettre le mascarpone + la crème liquide + le sucre dans la cuve de votre robot et la monter bien ferme. Incorporer ensuite délicatement à la maryse votre confit de fruits rouges.

10 – Mettre votre crème sur votre biscuit Japonais puis roulez-le. Décorer comme vous le voulez avec vos boules de pâte à choux 😉 !

Le reste en images

Astuce du Chef

C’est une bûche facile à réaliser… Aromatisez-la à vos goûts !

BON APPÉTIT !

Bûche de Noël Biscuit Japonais Chocolat-Orange

Pour 8 gourmands

Difficulté : ●●●○○

Temps de préparation : 1 h 30
Temps de repos : 1 nuit au frigidaire

Ingrédients

Biscuit Japonais  :

  • 130 g de lait
  • 130 g d’eau
  • 110 g de beurre
  • 110 g de farine
  • 50 g de maïzena
  • 1 càc bombée de sucre
  • 1 càc rase de sel
  • 4 oeufs
  • zestes d’orange
  • 140 g de blancs d’oeufs
  • 50 g d’huile de pépin de raisin
  • 80 g de sucre semoule

Butter cream au chocolat:

  • 120 g de chocolat au lait
  • 120 g de sucre glace
  • 250 g de beurre
  • 100 g de mascarpone

Confit d’orange :

  • 400 g de jus d’orange pressé non traitée
  • 240 g de sucre semoule
  • 160 g de zestes d’orange

Ustensiles nécessaires

  • 1 robot
  • 1 four
  • 1 plaque de cuisson
  • Papier sulfurisé
  • 1 cul de poule
  • 1 casserole
  • 1 balance
  • 1 corne

Déroulement de la recette :

1 –  Préchauffer votre four à 170 °C.

2 – Dans une casserole, verser l’eau et le lait avec le beurre. Porter à feu vif.

3 – Une fois que le beurre est fondu et l’ébullition atteinte, verser en une seule fois la farine tamisée avec le sel et le sucre.

4 – Mélanger à feu moyen pour dessécher la pâte durant 2 à 3 minutes.

La pâte doit se détacher des bords et former une petite pellicule au fond de la casserole.

5 – Retirer du feu, mettre votre pâte dans un saladier pour incorporer les œufs battus petit à petit à l’aide d’une cuillère en bois.

6 – Voilà la pâte à choux est terminée. Récupérer 400 g de pâte à choux et mélangez les zestes d’oranges râpées ainsi que les 50 g d’huile de pépins de raisin et la moitié du sucre en poudre à la pâte à choux. Le reste du sucre servira pour monte les blancs.

7 – Bien graisser son papier sulfurisé et étaler son biscuit japonais. Le cuire à 170 °C durant 12 mn. Une fois votre biscuit cuit, lui mettre une feuille de papier sulfurisé dessus puis le retourner et le déposer sur une grille.

8 – Préparer son confit d’oranges : Récupérer 160 grammes de zestes de d’oranges, les blanchir trois fois, c’est-à-dire, les mouiller à hauteur avec de l’eau, à froid, dans une casserole, démarrer la cuisson, et égoutter dès la première ébullition. Recommencer l’opération trois fois de suite. Cette étape consiste à atténuer l’amertume de la peau de l’orange, et à éliminer les impuretés. Lorsqu’ils sont blanchis, débarrasser dans une autre casserole, mouiller les zestes d’orange avec le jus d’orange pressée, et ajouter le sucre. Cuire à frémissement, pendant 45 minutes, en prenant garde à ne surtout pas obtenir de caramélisation, ou que la préparation attache au fond de la casserole. Après cela, mixer au robot-coupe, puis passer au chinois ou à la passette en pressant bien le tout pour obtenir une purée très lisse. La réserver jusqu’au lendemain, à utiliser bien froide.

9 – Confectionner sa crème : Dans la cuve de votre robot, mélanger son sucre glace avec son beurre et crémer. Puis ajoutez-y votre mascarpone ainsi que votre chocolat. Réserver.

10 – Monter sa bûche : sur votre biscuit, étaler un peu de confit d’oranges puis votre crème. Rouler son biscuit et réserver au frais. Une fois votre biscuit très froid, le parer et le décorer !

Astuce du Chef

Elle est fastoche et surtout le biscuit Japonais est un véritable nuage en bouche… après un repas ou pour un goûter, cette bûche passera facilement ! [:clooney24]

BON APPÉTIT !

Bûche Mont-Blanc du grand Chef Carlitto Marl’et’

Pour 8 gourmands

Difficulté : ●●●○○

Temps de préparation : 1 h 30
Temps de repos : 1 nuit au frigidaire
Temps d’attente : 2 h pour la mousse

Ingrédients

Mousse de marrons avec ses brisures  :

  • 260 g de lait
  • 20 g de miel de fleur d’oranger ou de fleurs tout court… moi j’avais tout court !
  • 87 g de Jaunes d’œuf
  • 500 g de Crème de marrons
  • 10 g de Gélatine en feuille ce qui représente 3 feuilles de 3.33 g (les miennes font ça)
  • 215 g de Crème liquide
  • 100 g de brisure de Marrons glacés

Nacquoise :

  • 160 g de blancs d’œufs
  • 80 g de sucre semoule
  • 200 g de noisette en poudre
  • 200 g de sucre Glace
  • Quelques amandes effilées c’est pour le croquant sur notre nacquoise !

Crème à la vanille :

  • 250 g de crème liquide
  • 250 g de mascarpone
  • 80 g de sucre glace
  • 2 gousses de vanille

Pour ma déco :

  • boules de chocolat blanc faites maison

Ustensiles nécessaires

  • 1 robot
  • 1 four
  • 1 plaque de cuisson
  • Papier sulfurisé
  • Un moule, un cercle ou autre à votre convenance. J’ai utilisé un carré extensible de Buyer
  • 1 cul de poule
  • 1 casserole
  • 1 balance
  • 1 corne
  • 1 thermomètre
  • 1 mixer
  • 1 moule demi-sphère pour mes boules chocolat

Déroulement de la recette c’est long !

Commençons par la mousse de marrons car elle doit redescendre à 24°C à température ambiante et c’est un peu long.

1 – Mettre vos feuilles de gélatine à tremper.

2 – Dans votre casserole, faites bouillir votre lait + miel + crème de marrons puis verser cette préparation sur vos jaunes d’oeufs préalablement mis dans un cul de poule.

3 – Essorer votre gélatine et la mettre à cet appareil et bien mélanger. Laisser redescendre à 24°C à température ambiante. Ca met environ 2h. Pendant ce temps vous pouvez monter votre crème à la vanille. Mettre votre mascarpone + crème liquide + sucre + nectar de vanille dans votre robot et monter votre crème bien fermement. La couvrir d’un papier film et la réserver au frais le temps que la mousse atteigne 24°C.

4 – Réaliser pendant ce temps votre nacquoise. Préchauffer son four à 160°C chaleur tournante ou voûte et sole.

Mixer à l’aide de votre mixer, le sucre glace et la poudre de noisette (si vous n’aimez pas la noisette mettez de l’amande c’est délicieux aussi) [:casper87]

5 – Monter ses blancs d’oeufs avec son sucre semoule en neige, puis incorporer délicatement à l’aide de votre corne ou d’une maryse à vos poudres mixées !

6 – Mettre dans une poche à douille avec une douille ronde et pocher votre nacquoise sans l’écraser, sur une feuille de papier cuisson. Parsemer de quelques amandes effilées et enfourner à 160°C durant 20mn. Il ne faut pas que votre Nacquoise soit trop cuite sinon elle sera biscottée ! Retourner votre Nacquoise à la sortir du four sur une autre feuille de papier sulfurisé et laisser refroidir de toute manière ça m’étonnerait que notre mousse soit redescendue à 24°C !

7 – Réaliser votre décoration. Alors, moi j’ai la chance d’avoir une tempéreuse qui fait le boulot du tempérage du chocolat justement donc c’est fastoche ! sinon, dans un bain-marie ou au micro-ondes mais 20s par 20s et 3 fois suffisent, faites fondre votre chocolat de votre goût !

J’ai pris blanc car je voulais faire une couleur claire, cuivrée, or.

Donc faites fondre votre chocolat à 50°C pour du noir, 45°C pour du lait et 42°C pour du blanc, puis faites le refroidir et redescendre à 30°C pour du noir, 28-29°C pour du lait et 27°C pour du blanc, ça le fera [:benny hill]

8 – Mouler ses moules flexipan de votre chocolat de préférence et laisser refroidir, puis remettre une couche, sinon ça sera trop fin et vos boules risqueraient de se casser.

Une fois qu’elles sont bien dures, coller 2 demi-sphères entre elles avec un peu de chocolat fondu.

9 – Lorsque votre mousse est redescendue à 24°C incorporer votre crème fouettée.

10 – Monter sa bûche. Dans un cadre extensible de Buyer, je l’ai montée mais prenez la forme qui vous plaît. Et on met : une couche de Nacquoise, une couche de mousse avec des brisures, une couche de Nacquoise et on fini avec de la mousse. Faudra attendre que la mousse soit bien figée pour finir de monter sa bûche Mont-Blanc de se crème vanille.

Ensuite on décor selon ses goûts…

Allez le reste en images 😉 !

Astuce du Chef

On peut la préparer en avance et la congeler. Tous ceux que je connais et qui n’aiment pas la bûche aux marrons classique, adorent celle-ci car elle est légère… on parle toujours de texture hein quand on dit légère ! [:clooney24]

BON APPÉTIT !

Halloween Spider Cake & Citrouilles

Pour 12 gourmands

Difficulté : ●●●○○

Temps de préparation : un certain temps
Temps de repos : 1 nuit au frigidaire avant le décor

Ingrédients

Pour les Molly Cake colorés prévoir 3 x  :

  • 250 g de sucre
  • 250 g de farine
  • 250 g de crème liquide
  • 3 œufs moyens
  • 1 orange non traitée pour les zestes
  • 9 g de levure chimique
  • Colorants : orange, violet, noire

La Meringue Suisse  au beurre chocolat lait-orange :

  • 260 g de sucre
  • 240 g de blancs d’œufs
  • 460 g de beurre
  • 100 g de chocolat -celui que tu aimes, moi j’ai mis mon 40%-
  • 1 orange non traitée pour le jus et zestes

Pâte d’amande maison :

  • 125 g de sucre glace
  • 125 g de poudre d’amande très fine
  • quelques gouttes de fleurs d’oranger
  • quelques gouttes d’amandes amères
  • colorant orange et noir

Pour la toile d’araignée :

  • 1 paquet de chamallow

Pour mes araignées :

  • du Zan et pour les yeux, des petits sucres qu’on achète tout fait sur Amazon ou ailleurs 😉

Ustensiles nécessaires

  • 1 robot
  • 1 bain marie
  • 1 four
  • 3 moules à manquer
  • Papier sulfurisé
  • Papier film
  • 1 presse agrume
  • 1 zesteur Microplane ou pas
  • Spatule coudée petite et grande
  • 1 thermomètre

Déroulement de la recette c’est long !

Je vous conseille de cuire vos Molly Cake un à un.

J’ai fait mes biscuits en 3 fois, donc faire 3 fois les ingrédients pour seulement les molly cake pour 6 étages. Et si je les ai cuits un à un c’est pour qu’ils cuisent pareil et obtenir une moellance absolue ! et donc il ne faut pas mettre 2 biscuits à cuire en même temps sinon ils ne vont pas cuire pareil… Enfin, ça vous le saviez déjà, c’est comme pour les macarons, les chouquettes, et tout le reste ! 😉 

1/ Mettre le sucre semoule dans la cuve de son robot et y mettre 1 bon tiers des zestes de son orange, – laisser les zestes s’imprégner du sucre environ 10 mn avant de poursuivre – ah bah tu comprends pourquoi j’ai mis épreuve de 7h       [:clooney24] mon gâteau a été fait sur une après-midi et finition le lendemain car une nuit au frigidaire.

2/ Mettre ses œufs entiers et les fouetter jusqu’à ce que l’appareil double de volume,
3/ Incorporer votre farine et sa levure en une fois et toujours dans la cuve de votre robot avec le fouet mais vitesse 1
4/ Monter votre crème liquide en chantilly bien ferme pour obtenir une crème fouettée et l’incorporer ensuite à la Maryse délicatement. Ensuite mettre son colorant. 2 Disques oranges, 2 disques violets et 2 disques noirs, mais après tout, faites les couleurs que vous souhaitez ! [:casper87]

Donc cette 1ère préparation est pour seulement 2 disques de 22 environ. Je dis 22 environ car moi mes moules à manquer font 22,8×3,8 car ce sont les moules pour faire des gâteaux damiers. Mais peu importe prenez le moule à manquer que vous avez.

Si tu veux un gâteau moins haut que le mien, alors fait moins de disques ! Sinon tu répètes cette opération 3 fois pour tes 6 disques.

5/ Cuisson 150°C durant 30 mn… ah bah voilà aussi pourquoi ça prend des lustres… tu m’étonnes cuire un à un les biscuits !  OUAIS MAIS C’EST MOELLEUX ON VOUS DIT !!! [:caboc:3]

Ensuite on filme les biscuits à la sortie du four dans du papier film et on les laisse refroidir ainsi… toute l’humidité va rester et donc c’est ainsi que vous obtiendrez une grande moellance !

Attendre que vos biscuits soient totalement froids pour monter votre tour infernale ! 🙂

Pendant que ça refroidi, vous allez préparer votre délicieuse crème à l’orange. Si vous n’aimez pas à l’orange, vous pouvez le faire au chocolat et arôme pistache par exemple, ou vanille… Mettez les goûts que vos p’tits monstres aiment, c’est pour eux !

En ce qui concerne ma crème j’ai opté pour une meringue suisse au beurre au chocolat-orange et c’est dément, ça peut donner des idées de crème pour Noël, car ce sont les saveurs des fêtes ! [:slyde]

C’est pour ma tour infernale donc si tu fais moins de biscuits, bah tu fais moins de crème … connaissez la règle de 3 ! [:arank'thnar:5]

Allez la crème :

1/ Tu mets la cuve de ton robot dans un rondo, une casserole, un truc rempli d’eau quoi, pour faire un bain-Marie, et avec ton fouet électrique ou ton fouet à bras magiques, tu fouettes jusqu’à obtenir 60-65°C.
Un conseil, prends le fouet électrique, vu comment ça prend une plombe à atteindre les 60-65 ! [:hahanawak]

2/ Ensuite et une fois atteint cette tempèt – ouais comme à l’hosto i disent tous : allez on prend la p’tit tempèt  [:clooney24] – tu remets sur ton robot et tu fouettes jusqu’à complet refroidissement. Tu verras ça va doubler même tripler de volume.
3/ Ensuite tu y incorpores ton beurre mou en petites parcelles,
4/ Tu auras préalablement fondu ton choc et tu le maintiendras environ à 30°C c’est bien, sinon après il fige et il grumèle à l’incorporation,
5/ Tu finis avec tes zestes et ton jus d’orange.

Si à un moment tu doutes, et que t’as envie de tout jeter, mets-toi Résiste de France Gall ! et si tu penses que ta crème est foutue car elle se sépare, persiste c’est rien, elle va s’homogénéisez en y incorporant ton choc et ton jus.

Gardez un peu de crème pour faire le tour de votre gâteau. J’ai mis du colorant noir et avec sa couleur marron au chocolat ça lui a donné cette couleur d’outre-tombe, mais c’est ce qu’on recherche !!!
Ensuite faut monter sa tour infernale. Un disque de la crème et faut surtout la monter bien droite…  si vos biscuits sont bombés, faut les remettre un peu d’équerre. Ensuite prie n’importe qui ou quoi pour que ta tour tienne !  [:benny hill]  JE DECONNE, CA VA MARCHER…  :o

Pour la pâte d’amande, suffit de malaxer la poudre + le sucre avec les gouttes d’amande amère et de fleurs d’oranger et puis les diviser pour y incorporer ses colorants. Mais si vous ne souhaitez pas le faire, acheter de la pâte d’amande blanche et ajoutez-y votre colorant.

Pour faire la toile d’araignée, faites fondre vos chamallow blancs soit au micro-ondes ou au bain-marie et attention épreuve collector on en fout partout, mais succès garanti. Donc quand les chamallow sont fondus, les mélanger avec une cuillère et puis les prendre entre ses doigts et étirer… ça va faire du fil et le déposer immédiatement autour de votre gâteau. Mais cette épreuve c’est pas avant la nuit passé au réfrigérateur et toc !

Allez je vous mettre en images 😉

Astuce du Chef

Ne pas essayer d’aller vite car ça ne tiendra pas. Et surtout bien mettre ses biscuits dans du papier film pour le moelleux et aussi les cuire un à un ! 

C’est réalisable, faut juste si prendre à l’avance. Et puis mettez les couleurs que vous voulez, et les saveurs que vous aimez…

Le Molly Cake est un gâteau super moelleux lorsqu’il est réussi ! miam miam ! n’hésitez pas à demander des précisions si j’ai omis d’en mettre 😉

BON APPÉTIT !

Calissons maison !

Pour 4 1 gourmands

Difficulté : ●●○○○

Temps de préparation : 1 h 30
Temps de repos : 4 h une fois le glaçage mis

Ingrédients

Pâte à Calisson :

  • 210 g de melon (alors à Troyes j’ai pas trouvé de melon confit, mais j’ai trouvé, après avoir écumé pas mal de commerçants, du melon déshydraté chez Grand Frais là où il fait frais l’été)  [:slyde]
    Suffit donc de le cuire 15 mn environ dans un sirop léger… et attends tu vas tout comprendre avec les images !   si si !  :o
  • 20 g d’oranges confites,
  • 10 g de citrons que j’ai confit,
  • 350 g de poudre d’amande
  • 180 g de sucre glace
  • 3 bouchons de fleur d’orangers
  • 2 feuilles de papier azyme – tout dépend si tu travailles cochon ou pas !  [:clooney24]

Le Glaçage :

  • 200 g de sucre glace
  • 1 blanc d’œuf soit environ 35 g
  • 1 zeste de citron

Ustensiles nécessaires

  • 1 robot
  • 1 mixer
  • 1 couteau pour émincer
  • 1 règle
  • un peu de papier sulfurisé

Déroulement de la recette en images tu vas comprendre !

  Melon confit + orange confite + citron confit dans un sirop 100 g d’eau + 200 g de sucre jusqu’à ce que les fruits aient tout absorbé 

Ensuite mixez-les – faites gaffe ça colle !  [:kzimir] donc un conseil ajouter votre fleur d’oranger zici, ça permet de mieux les décoller. Ensuite tu ajoutes cette pâte à ta poudre d’amande et ton sucre glace mixer et puis à l’aide de ta feuille du robot tu mélanges bien.

Ca va te donner une pâte, comme une pâte brisée-sucrée que tu formeras en boule pour l’étaler entre 2 feuilles de papier sulfu, le plus régulièrement possible et de 8 mm d’épaisseur.

Ouais, c’est une épreuve Mercottienne !  [:ba_423:4]

Ensuite quand tu auras obtenu ce résultat à approximativement tu pourras y coller ta feuille de papier azyme. Tu détailleras les p’tits surplus sur les côtés que tu te boulotteras… hummmm !

Avec ma règle, j’ai détaillé mes calissons pour avoir le moins de perte possible, et surtout pour avoir moins de boulot possible !

Et là si tu trouves que ça ressemble à des losanges, bah s’en est… car comme je l’ai dit au-dessus, j’en avais marre et pas d’emporte-pièce spécial Calissons surtout, donc système D !
à la guerre comme à la guerre  [:guilletit:4]

Et ensuite j’ai fait mon glaçage, et je l’ai mis sur mes calissons un à un… mais si ton glaçage est épais et ne coule pas trop c’est fastoche et assez rapide… tu mets un peu de glaçage sur ton calisson et tu le tapotes sur ta table délicatement, ton glaçage va ainsi, se répartir sur tout ton calisson. Si ça déborde un peu suffit juste de l’enlever avec ses doigts !

Ensuite,  j’ai séché au four 6 mn à 100°C chaleur tournante !

Astuce du Chef

Ne pas perdre patiente, et attention, ça colle ! 

BON APPÉTIT !

Tiramisu individuel

Pour 4 personnes
Difficulté : ●●○○○

Temps de préparation : 30 mn
Temps de repos :4 h avant de manger les Tiramisu c’est meilleur !
Temps de cuisson : 8-10 mn environ pour le biscuit cuillère

Ingrédients

Biscuit cuillère :

  • 20 g de fécule de PDT,
  • 40 g de suc’semoul’
  • 2 gros œufs
  • Suc glace pour le saupoudrage

La Mascarponade :

  • 250 g de mascarpone,
  • 50 g de suc’semoul’
  • 2 gros œufs,
  • 2 càs de crème fraîche épaisse
  • 1 càs de suc’glace

Les contours :

  • 200 g de chocolat noir ou au lait
  • du rhodoïde

Ustensiles nécessaires

  • 1 robot ou un fouet électrique
  • 1 couteau d’office,
  • 1 plaque à pâtisserie
  • 4 cercles haut
  • du rhodoïde,
  • un peu de papier sulfurisé

Déroulement de la recette

Alors, pour un tiramisu qui se tienne bien à la coupe, et sans gélatine  [:guilletit:4]  i’t’faudra :

– Du bis’c cuillèreeee maison, bon ok, si tu veux pas, file te l’acheter, mais franchement, vu la recette, t’auras plus vite fait de te le faire que d’aller au supermarket,
– Du mascarpone
– Du suc,
– Du l’œuf,
– Du choc en poud de qualité,  [:cbrs]
– J’ai pas mis de café, car faut pas m’exciter en ce moment [:geert]  alors j’ai mis que du choc même pour imbiber le bisc’cuillère
– De la crème fraîche épaisse…

Allez je détaille, si je détaille :

1 – Biscuit cuillère : Alors tu commences par clarifier tes œufs, puis tu montes tes blancs, pas trop ferme sinon ça graine, en neige en ajoutant ton suc’semoul’ en 3 fois, début, milieu et fin pour les serrer,

2 – Ensuite tu ajoutes tes jaunes dééééééééélicatement, c’est bon pour le déééééééééélicatement ? ok ! Et puis tu y ajoutes tes poud’ (farine + fécule) toujours déééééééééééélicatement,

3 – Tu m’mets tous ça dans une poche endouille, euh à douille pardon, avec une douille ronde, et pis tu fais des boudins les uns à côté des autres.

T’façon on va les détailler à l’emporte pièce pour mon mien de tiramisu,

Allez, tu saupoudres tout ça de suc’glace cte fois-ci, et tu cuis le tout à 180°C (dans mon four – sinon 200°C) durant 10-12 mn, faut pas que ça crame le biscuit cuillère,   faut qu’il reste clair, c’est clair !  [:slyde]

Quand c’est cuit tu lui remets une jolie robe de suc’glace, si c’est joli jte dis ! [:ba_423:4]

4 – Ensuite pour ta mascarponade. Alors, tu m’clarifies encore tes œufs, pis tu m’mélanges ton mascarpone avec tes jaunes au fouet électrique et ton suc’semoule, tu montes tes blancs toujours ainsi que ta crème fraîche,
Tu incorpores toujours dééééééééééélicatement tes blancs et ta crème fouettée à ta mascarponade, et tu mets dans une poche à douille. Pas besoin de douille jte dis là ! [:haha pfff]

J’ai monté mes tiramisu ainsi :
– Rhodoïde autour de mes cercles,
– Biscuit cuillère imbibé de chocolat chaud,
– mascarponade,
– biscuit cuillère (euh j’ai oublié d’imbiber là  [:hahanawak])
– re-mascarponade,
– biscuit cuillère (ouais j’ai mis 3 couches de biscuit)
– re-re-mascarponade en pochage à la douille
– finition chocolat Van Houten

Allez le reste en images :

Astuce du Chef

Recette mise au point tout spécialement pour un chat ! 

BON APPÉTIT !

Tarte aux pêches blanches !

Pour 6 personnes
Difficulté : ●○○○○

Temps de préparation : 30 mn
Temps de repos : 1 h pour la pâte brisée
Temps de cuisson : 60 mn environ (faut que votre tarte soit bien cuite)

Ingrédients

  • Pâte brisée :
  1. 250 g de farine,
  2. 150 g de beurre doux,
  3. 4 g de sel fin + 1 pincée de fleur de sel
  4. 1 œuf moyen
  • 8 belles pêches blanches
  • 30 g de poudre d’amande
  • 80 g de sucre à confiture ou semoule si vous en avez pas

Ustensiles nécessaires

  • 1 robot pour la pâte ou 1 cul de poule si vous n’avez pas de robot
  • 1 couteau d’office,
  • 1 cercle à tarte ou un moule à tarte de 24 Ø
  • 1 rouleau à pâtisserie,
  • un peu de papier sulfurisé

Déroulement de la recette

1 –  Tu m’prépares ta pâte ainsi : tu pèses tout les ingrédients souvent soit dans un cul de poule car tu vas la réaliser à la main, soit dans le bol de ton robot :

  • Ta farine avec ton beurre et avec la feuille de ton robot tu mélanges, sinon tu sables avec tes doigts.
  • Ensuite tu y ajoutes les sels, et ton œuf.
  • Tu m’formes une jolie boule que tu aplatis et que tu mets dans un papier film pour un repos d’une heure au frigidaire !

2 – Tu m’coupes tes pêches blanches en lamelles assez fines mais pas trop quand même !

  • Une fois que ta pâte a reposé, l’étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé et puis la mettre dans un cercle ou dans un moule à tartes.
  • La piquer puis mettre un rond de papier sulfu (soit des légumes secs – soit ce que vous avez, moi j’ai ma boite depuis 10 ans, donc pas la peine de les jeter à chaque fois hein, on les garde dans une boite hermétique, ça permet de cuire à blanc ces fonds de tarte) afin de précuire sa tarte à 180°C chaleur voûte et sôle durant 12 m environ.
  • La sortir et puis mettre sa poudre d’amande puis un peu de sucre à confiture ou semoule et disposez délicatement vos lamelles de pêches.
  • Saupoudrez généreusement de sucre encore oui sinon ça compote pas, et cuire encore 45-50 mn… faut qu’elle soit cuite quoi !

3 – le reste en images  !

       

Astuce du Chef

Bien cuire sa tarte sinon c’est pâteux et c’est beurk !

BON APPÉTIT !